Search here...
TOP
Bavardages

Minimalisme et zéro déchet

On entend souvent dire que minimalisme et zéro déchet sont incompatibles, pourtant ce sont deux « combats » qui sont souvent menés en même temps. Je vous propose donc aujourd’hui de faire un zoom sur la comptabilité de ces deux modes de vie.

Rappels

Il est important avant de commencer l’analyse de rappeler les définitions de ces deux modes de vie. Le « zéro déchet » consiste en la réduction drastique de nos déchets afin de diminuer notre impact sur l’environnement. Le zéro absolu n’existant pas. Passer au durable, au réutilisable, au fait maison sont des points clés de ce mode de vie.

Le minimalisme quant à lui, consiste en la réduction de ses possessions, le détachement du matérialisme afin de ne garder que l’utile, seulement ce dont nous avons réellement besoin et que nous aimons vraiment. L’objectif va être de privilégier l’être plutôt que l’avoir. Collecter des moments plutôt que des objets.

Maintenant que les bases sont posées, il est vrai que l’on peut avoir l’impression que ces deux modes de vie sont un peu contraire. Cependant, vous allez voir par la suite, que souvent ils sont très liés voire même interdépendants.

Pourquoi et comment le zéro déchet ne nous fait pas vraiment stocker des objets

Il est vrai que lorsque l’on souhaite diminuer ses déchets, on va faire ses courses en vrac, ne plus acheter de bouteilles d’eau, privilégier tous ce qui est durable, réutilisable. Il vous faudra alors, garder vos bocaux de compotes et par exemple posséder une gourde. Cependant, comme vous ne stockerez plus tous les emballages et bouteilles d’eau que vous aviez avant et ne garderez que ce dont vous avez besoin. Tiens, ça ressemble un peu à du minimalisme non ? Par exemple, avant de m’engager dans le minimalisme et le zéro déchet, je possédais des pailles en plastique pour les apéritifs entre copains, et pas mal de crèmes pour le visage et pour le corps.

A présent, je possède 8 pailles en inox, et seulement une crème visage et un lait pour le corps. En réduisant mes déchets j’ai du coup aussi réduit mes possessions.

Attention cependant, à l’engouement qui survient au début de ce genre de démarche. Ne jetez pas vos anciens objets non « verts », terminez-les, sinon c’est vraiment contre-productif. Et le minimalisme, consiste aussi à conserver les objets jusqu’à leur fin. Si vous souhaitez vraiment vous débarrasser de certains objets afin d’opter pour des produits plus durables, vous pouvez toujours donner les objets en question (l’application Geev est vraiment bien pour ça).

Finalement, on peut dire que ces deux démarches sont assez complémentaires pour qui veut une vie plus saine et moins encombrée !

Simplement Pauline

«

»

Laisser un commentaire