Search here...
TOP
Bric-à-brac

Protections périodiques écologiques

Sujet un peu tabou qui commence à moins le devenir, les protections hygiéniques font pourtant partie de nos vies quotidiennes. Il y a les adeptes du tampon, qui n’utilisent que ceux-ci, et celles qui ne les supportent pas. Chacune a sa marque favorite, ses petites habitudes.

Cependant, on entend peu parler des alternatives écologiques à ces fameux tampons et serviettes. Pourtant leur impact sur la santé et l’environnement ne sont parfois pas négligeables : parfums qui sont des perturbateurs endocriniens, blanchiment au dioxyde de chlore et j’en passe.

Depuis deux ans, je me suis donc penchée sur 3 alternatives plus durables et respectueuses de la nature et de nous-même.

La coupe menstruelle

N’aimant pas spécialement les tampons, j’ai voulu essayé la coupe menstruelle afin d’avoir une alternative pour les jours de plage par exemple.

Il s’agit d’une petite coupe le plus souvent en silicone médical que l’on insert à l’intérieur du vagin et qui va recueillir votre sang pendant quelques heures.

Niveau organisation, elle peut s’avérer moins pratique que les autres protections car il faut pouvoir la vider et la rincer avant de la remettre. Il faut aussi veiller à la stériliser au moins à la fin de vos règles.

Mes premiers tests avec la coupe menstruelle ont été assez compliqués. Je trouve qu’elle n’est pas forcément évidente à positionner et qu’il faut avoir assez bonne connaissance et conscience de son corps à l’intérieur.

Malgré plusieurs essais c’est une méthode que j’ai fini par délaisser, car à l’instar des tampons elle ne me convenait pas.

Bien que je n’ai pas accroché c’est une protection périodique qui a des avantages indéniables : pratique pour aller dans l’eau, le sang reste frais, ne stagne pas et donc il n’y a pas d’odeur de sang tourné (miam) mais seulement un peu de fer, et en théorie on ne la sent pas. De plus, elle peut s’utiliser plusieurs années ce qui en fait quand même un investissement très rentable. Vous pouvez en trouver en grande surface, en pharmacie, en magasin bio, un peu partout en fait, pour un montant moyen de 20 euros.

Pour les adeptes des tampons je pense que cela peut devenir l’aternative idéale.

Les serviettes lavables

Alternatives plutôt basiques, les serviettes lavables ne sont rien de plus que des serviettes hygiéniques dans une matière plus durable et responsable que vous lavez après chaque utilisation. Sinon elles ont globalement les mêmes caractéristiques que les serviettes jetables ( l’odeur en moins) et sont assez pratiques.

Je les utilise en alternance avec mes culottes menstruelles.

Les culottes menstruelles

Là c’est le coup de coeur (oui oui on peut avoir un coup de coeur pour ce genre de choses !). Longtemps réticente à l’achat de ce type de protection à cause de leur prix assez élevé (comptez une trentaine d’euros pour une culotte) et par peur que cela ne me convienne pas, j’ai mis très longtemps à sauter le pas. Mais dès le premier essai j’ai su que ça serait mon type de protection de prédilection.

Il s’agit de culottes (étonnant pas vrai ?) qui possèdent un fond multicouche pour absorber les règles ou autres pertes. Il vous suffit une fois utilisées de les faire tremper et de les laver.

Pourquoi je les aime tant ?
  1. Quand je sens que je vais avoir mes règles j’en enfile une dès le matin, comme ça, je suis protégée avant même qu’elles arrivent et ma journée peut se dérouler sereinement.
  2. Je peux enfin porter des jupes et des robes en période de règle sans être dérangée par la serviette hygiénique qui bouge.
  3. Aucune fuite la nuit et ça c’est génial. Fini le short de pyjama taché.
  4. Quand j’en porte j’oublie carrément que j’ai mes règles puisque je n’ai même pas de sensation d’humidité et il n’y a aucune odeur !

Au niveau des marques, il en existe énormément. La seule que j’ai testée pour le moment est Saforelle car la pharmacie de mon quartier en vend. A l’avenir je pense investir dans des culottes d’autres marques puisqu’il existe tout un tas de formes, matières et couleurs ! Et oui ne vous inquiétez pas cela ne ressemble pas forcément à des couches pas sexy du tout !

Le mot de la fin

Voici dons les trois types de protections hygiéniques durables que j’ai pu essayer pour l’instant. Malgré leur prix plus élevé à l’achat vous vous rendrez compte qu’elles sont vite rentabilisées et finalement économiques. Autre avantage, vous en achetez une fois et ne vous ferez plus surprendre par vos règles, puisque vous aurez toujours des protections à disposition et ça ça libère de la charge mentale !

Et vous ? Quelle(s) protection(s) avez vous testée(s) ? et préférée(s) ?

Simplement Pauline

«

»

Laisser un commentaire